Vélo-Égaux (à venir)

Favoriser l’accès au vélo pour toutes et tous

Moyen de transport peu coûteux, le vélo contribue à l'inclusion, à l'émancipation et à la lutte contre la précarité. Le programme Vélo-Égaux (anciennement Mon Vélo de A à Z) accompagne les personnes rencontrant des difficultés financières pour apprendre à faire du vélo et disposer de leur propre vélo, afin de faciliter leurs déplacements. Vélo-Égaux sera lancé en octobre 2024 dans 20 territoires en France. Chaque bénéficiaire reçoit un accompagnement sur mesure, adapté à ses besoins. Grâce à notre réseau d'intervenant-e-s  en vélo-école et en mécanique vélo, nous garantissons une expérience d'apprentissage complète.

Séduits par les effets positifs sur leur santé et l’environnement, de nombreux français valorisent aujourd’hui l’usage du vélo dans leurs trajets quotidiens. L’accessibilité à cette pratique n’est cependant pas la même pour tous. Alors que le niveau de vie moyen des ménages les plus pauvres stagne, le coût de l’énergie n’a cessé d’augmenter. Les difficultés à satisfaire des besoins primaires s’accentuent fortement pour les personnes en situation de précarité qui allouent une part importante de leur dépense à l’utilisation de la voiture. Vélo-Égaux a pour objectif de rendre le vélo accessible aux personnes éloignées de l'utilisation du vélo en proposant à 15 000 d’entre elles de changer leur pratique en matière de mobilité. Un accompagnement personnalisé et inscrit dans la durée permettra d’adapter les prestations et services aux besoins spécifiques de chaque bénéficiaire. Démocratiser la pratique du vélo, c’est offrir à toutes et tous des effets positifs à court et moyen terme sur la santé, le pouvoir d'achat, ou encore le bien-être.

 

Accompagner un changement de pratique

Un Diagnostic Mobilité Vélo permettra de proposer un parcours personnalisé, adapté aux besoins en mobilité de chaque usager. Les différents acteurs du dispositif (vélo-écoles et ateliers d’auto-réparation notamment), permettront de lever les principales difficultés communément rencontrées : accès à un vélo en bon état, apprentissage de la mobilité à vélo du primo apprenant à la remise en selle, préconisations concernant les équipements adéquats ou apprentissage de gestes simples de mécanique pour gagner en autonomie dans l’entretien de son vélo. Les futurs cyclistes bénéficieront de conseils sur-mesure de la part de leur référent. Présent dans le même bassin de vie, ce coordinateur les guidera tout long de leur parcours vers un usage du vélo au quotidien.

 

S’inscrire dans une démarche d’économie circulaire

Dans une logique d’économie circulaire, 10 000 vélos seront remis en état pour permettre aux bénéficiaires de se déplacer librement et sans entrave. Bénéificier de la filière du réemploi des cycles dans une logique de circuit court répond à la nécessité, pour le programme, de contribuer massivement à la réduction des émissions de CO2.
Les connaissances techniques et l’ancrage territorial fort des ateliers de réparation de l'Heureux Cyclage et de la FUB en font des intervenants centraux de ce projet. Ils proposent d’apporter leur expertise en mécanique avec pour objectif de voir davantage de nouveaux cyclistes débuter leur pratique en toute sécurité, sur les pistes des 20 premiers territoires pilotes initialement ciblés. Une dynamique d'essaimage permettra d'ouvrir progressivement cette solution à de nouveaux territoires tout au long du programme.

 

 

Diffuser les apprentissages autour de la pratique du vélo

Différents acteurs des champs de l’insertion, de l’accompagnement social et de la lutte contre la précarité seront partie prenante du projet et faciliteront la prise de contact entre les bénéficiaires et leur futurs accompagnateurs.
Une série de formations mettant l’accent sur les outils de la pédagogie active leur permettra de se saisir des enjeux de la pratique du vélo. Le programme permettra ainsi d’essaimer des dynamiques d’innovations sociales et territoriales pour généraliser les changements de pratiques. Ces acteurs deviendront ainsi des prescripteurs à part entière pouvant aiguiller leurs bénéficiaires vers une solution concrète permettant l’accès à une modalité à vélo.

Suivre l'avancée du programme

Vélo-Égaux, débutera opérationnellement en septembre 2024. L'intégration des 20 territoires pilotes interviendra au printemps 2024. Les prestataires vélo-écoles et ateliers d'auto-réparation pourront se référencer sur le programme à partir du deuxième trimestre 2024.
Vous pouvez d'ores et déjà vous inscrire sur notre liste de diffusion pour suivre l'avancée du programme : ici
Pour toutes questions spécifiques, contactez-nous : contact-veloegaux@fub.fr