Ateliers de réparation

Conseils d'entretien de son vélo

Le vélo est un objet qui s'use et subit des pannes mécaniques. Un bon entretien de son vélo repousse le moment de changer les pièces. Nous recommandons donc :

  • de ne pas « croiser » la chaîne en veillant toujours à utiliser le plateau le plus proche du pignon sur lequel passe la chaîne ;
  • de contrôler régulièrement la pression des pneus et de les gonfler à la pression indiquée sur le pneu ;
  • de nettoyer régulièrement la chaîne avec un chiffon sec et d'y appliquer une fine couche d'huile ;
  • de contrôler l'état des câbles (oxydation, tension) et l'usure des patins de freins.

La panne la plus fréquente reste la crevaison ! Veillez à toujours avoir sur vous au minimum une pompe à air, une clé pour dévisser la roue (si besoin), deux ou trois démonte-pneus et une chambre à air en bon état.

Vous pouvez télécharger et imprimer cette affiche qui explique pas à pas la pose d'une rustine : Comment réparer une crevaison ?

 

Qu'est-ce qu'un atelier vélo participatif et solidaire ?

Les ateliers vélo participatifs et solidaires mettent à disposition des outils, des pièces détachées et des conseils pour permettre aux cyclistes d'entretenir et de réparer eux-mêmes leurs vélos. Leurs activités, volontairement accessibles à tous, sont développées dans une démarche locale, solidaire et conviviale.
 
 
 
Ces ateliers sont nés de l'envie de voir toujours davantage de cyclistes circuler, le vélo étant un mode de transport quotidien sain, simple et écologique. Or en France, un nombre très important de vélos restent inutilisés par manque de connaissances mécaniques et d'outils : on évalue ainsi à 9 millions le nombre de vélos inutilisés, soit un tiers du parc total de vélos. La durée de vie moyenne d'un vélo en France est de 7 ans, elle est la plus faible d'Europe ; chaque année, 1,5 millions de vélos sont détruits. L'entretien, la réparation et le réemploi peuvent facilement être mis en œuvre pour modérer le bilan énergétique de la filière cycle, et constituent des solutions simples à l'obligation légale de réduction de la quantité de déchets générés.
 
La plupart des ateliers ont des locaux fixes, mais ils peuvent aussi exister sous forme d'ateliers mobiles, se déplaçant dans différents quartiers à la rencontre des habitants avec outils, sourires et pièces détachées issues du réemploi.

 

 

40 % des ateliers vélo sont membres de la FUB

Ces associations exercent une grande variété d'activités : aide à l'acquisition d'un vélo (bourses aux vélos, vente de vélos d'occasion, location), promotion du vélo (conseil, plaidoyer, masses critiques, balades), apprentissage du vélo (vélo-école), services (livraison à vélo, création de vélos ou remorques), activités sportives (cyclisme, VTT, bike polo), promotion du voyage à vélo. D'ailleurs, près de 40 % d'entre elles sont adhérentes à la FUB. Près de la moitié ont même des activités sortant du domaine du vélo : ressourcerie, café associatif, accueil d'une AMAP…

Les ateliers vélo participatifs et solidaires ne sont pas des concurrents des artisans et commerçants :  chaque nouvel atelier permet de dynamiser fortement la pratique cycliste, et forme des cyclistes plus exigeants dans la qualité des pièces et des services. Ils améliorent également la sécurité des cyclistes, qui détectent plus vite les usures et attendent moins longtemps pour réparer leur vélo.

Depuis 2006, les ateliers se multiplient sur tout le territoire, avec une croissance annuelle dépassant les 20 %. En 2015, on compte 140 associations porteuses d'ateliers en activité ou en projet sur le territoire français, qui totalisent plus de 50 000 adhérents, 2 000 bénévoles et 210 emplois en équivalent temps-plein.

 

L'Heureux Cyclage

L'Heureux Cyclage est un réseau français fédérant les ateliers sans but lucratif s'engageant à respecter les objectifs suivants :

  • favoriser la pratique quotidienne du vélo ;
  • remettre en circulation des vélos délaissés, réemployer les pièces détachées et recycler les matières premières ;
  • échanger des savoir-faire pour favoriser l'autonomie des cyclistes : la vélonomie.

L'action de L'Heureux Cyclage peut se définir autour d'un double objectif :

  • offrir une visibilité à l'activité des ateliers vélo en développant des partenariats au niveau national, dont bénéficient les projets locaux. Cela peut également prendre la forme de campagnes de communication nationales qui ont des retombées pour les structures locales ;
  • offrir la possibilité aux bénévoles et aux salariés des ateliers vélo d'échanger sur les fonctionnement et les savoir-faire (techniques ou non) des structures afin de valoriser toutes les expériences, de favoriser des partenariats avec des collectivités et des structures locales et de faciliter les nouveaux projets.

Quelques outils mis en place par le réseau :

  • le Wiklou est une plateforme web collaborative permettant le partage de savoirs autour du vélo ;
  • les Voyageureuses permet à n'importe quel adhérent d'un atelier vélo du réseau de pouvoir bénéficier des services des autres ateliers du réseau lorqu'il ou elle est en voyage à vélo ;
  • des formations en direction des salariés et des bénévoles des structures du réseau sont organisées chaque année : mécanique cycle générale et avancée, gestion d'un atelier, pédagogie, création et développement d'atelier, soudage, ... Elles sont aussi accessibles aux associations adhérentes de la FUB !
  • des listes de diffusion et de discussions ouvertes à tous permettent de s'informer et d'échanger ;
  • une fois par an, l'assemblée générale est l'occasion de rencontres nationales accueillies par un atelier volontaire.

 

Trucs et astuces

Une chambre à air inutilisable (qui ne peut être rustinée) peut encore servir à une multitude de choses : tendeur, élastique, balles de pétanque molle, elle peut servir de base à la fabrication de porte-feuilles, de sacs, etc.

Un pneu éclaté peut être reconverti en ceinture.

Un plateau usé fait un joli dessous de plat.

 

Aller plus loin

Panoramas des ateliers vélo.
Enquête sur les pratiques et les attentes des cyclistes en mécanique vélo (2011).
Pré-étude sur les filières locales de réemploi des cycles (2013).