Les propositions de la FUB pour les Assises de la mobilité

Lancées en septembre 2017 par Elisabeth Borne, ministre chargée des transports, les Assises nationales de la mobilité se déroulent jusqu'en décembre 2017.
Cette grande consultation s'adresse à tous les acteurs du territoire et permettra de préparer la Loi d'orientation des mobilités, présentée au premier semestre 2018.

Réparties sur 3 mois, de septembre à décembre 2017, les Assises nationales de la mobilité visent à identifier les besoins et les attentes prioritaires de tous les citoyens autour de la mobilité en accordant une attention particulière aux transports de la vie quotidienne, aux zones rurales et périurbaines.

Pour cela, usagers, collectivités, opérateurs, acteurs économiques et ONG de l'ensemble du territoire sont conviés à participer et à faire émerger de nouvelles solutions. Ces Assises aboutiront à la Loi d'orientation des mobilités, présentée au premier trimestre 2018. 

La FUB a synthétisé ses positions sous 26 propositions. Chacune d'entre elles pourrait se retrouver dans la plupart des six groupes de travail thématiques des Assises de la mobilité.

Un Etat qui s’engage :

1. Créer un fonds national d’investissement pour les modes actifs  
2. Créer une Délégation Interministérielle à l’usage de la Marche et du Vélo
3. Rendre « cyclables et marchables » des territoires pilotes lauréats d’un appel à projet
4. Aider les collectivités à résorber les coupures et les points noirs des itinéraires cyclables 
5. Une réelle contribution financière aux modes actifs prélevée sur le budget publicitaire des marques automobiles 
6. Compléter le schéma national des véloroutes et voies vertes d’ici 2030
7. Une réelle coordination nationale du tourisme à vélo 

 

Un espace public pour tous

8. Généralisation de la “Ville 30”
9. Développement des véloroutes et réseaux express vélo 
10. Création d’une nouvelle norme urbanistique pour les modes actifs 
11. Pour un droit opposable à l’accessibilité 
12. Développer les stationnements sécurisés et répondants aux normes pour les vélos 
13. Éduquer au vélo tous conducteurs de véhicule motorisé
14. Élaboration d’une réglementation adaptée à la sécurité des cyclistes 
15. Verbalisation des infractions à l’encontre des cyclistes 
16. Création de 200 000 stationnements vélo dans l’ensemble des gares pour un coût d’environ 200 millions d’euros 

 

Tous à vélo

17. Appui à l’apprentissage de la mobilité vélo dès la maternelle et en primaire 
18. Développer les vélo-écoles pour adultes 
19. Systématiser l’identification pour lutter contre le vol et le recel de vélos 
20. Rendre l’IKV plus incitative 
21. Développer le programme Alvéole 
22. Élaborer une stratégie nationale positive de communication.
23. Créer un réseau et un label de maisons du vélo 
24. Encourager l’achat du vélo à assistance électrique (VAE) 

L’économie circulaire du vélo

25. Encourager les innovations au service du “système vélo” 
26. Création d’un chèque “réparation” 

Télécharger le cahier ''Vers une stratégie nationale vélo et modes actifs'' - Les propositions de la FUB pour les Assises de la mobilité.