Lutte contre le vol

En France chaque année plus de 400 000 vélos sont volés. Ce fléau en pleine expansion est l’un des premiers freins à la pratique régulière du vélo et à l’usage du vélo comme mode de déplacement au quotidien. A cause du vol, près de près de 80 000 cyclistes renoncent chaque année à faire du vélo [1].

Or le vol n’est pas une fatalité, un panel d’actions permettent de s’en prémunir, qui vont des plus simples à réaliser individuellement (adopter les bons gestes et les bonnes habitudes de stationnement, utiliser des antivols appropriés, faire marquer son vélo) à de plus complexes touchant à l’aménagement, aux équipements, à la réglementation, et nécessitent une action collective et concertée à l’échelle nationale et locale. La FUB et son réseau d’associations œuvrent dans ces deux domaines d’actions en proposant les services suivants.

 

Les tests d'antivols, le marquage BICYCODE® et les bonnes habitudes

Les tests d'antivols

L'enquête de l'IFRESI-CNRS de 2003 précitée fait aussi apparaître qu’en matière de vol, les cyclistes prennent trop peu de précautions et notamment, 95 % des cyclistes utilisent un antivol de mauvaise qualité.

Depuis 2003, la FUB est dotée d'une Commission Antivol, qui regroupe des bénévoles de l’association REVV (Roulons en Ville à Vélo) de Valence. La Commission Antivol a la charge d'effectuer des tests sur les antivols du commerce, pour mettre en évidence ceux qui présentent un niveau de protection satisfaisant, et inversement, de pointer ceux qui sont notablement insuffisants, afin d’orienter les cyclistes sur le choix d’un antivol performant et d’inciter les fabricants à produire des antivols de qualité. Chaque année, elle publie un dépliant trois volets «  Stop au vol de vélos : comment choisir un bon antivol ? », qui présente une sélection de références d’antivols testés et le met à disposition du public, accompagné d’un rappel systématique des « quatre règles d’or » pour bien sécuriser son vélo. Pour vos actions de sensibilisation cette plaquette est disponible sur commande dans la Boutique FUB). Un moteur de recherche interactif en ligne, accessible sur www.bicycode.org > Tests antivols, permet d’accéder et de comparer l’ensemble des références testées pour faire le bon choix.

En savoir plus.

Le marquage BICYCODE®

Si chaque année plus de 400 000 vélos sont volés, plus de 150 000 vélos sont également retrouvés abandonnés. Mais faute d'identification, ils ne peuvent être restitués. En l’absence de marquage, seuls 2 à 3 % des victimes de vol récupèrent leur vélo [1]. Pour pallier à cette lacune, après avoir fait du benchmarking auprès de quelques pays européens voisins, Allemagne, Danemark, Belgique, Suisse, la FUB a conçu en 2004 le marquage BICYCODE®.

Le BICYCODE® est un système de marquage du cadre des vélos avec des numéros uniques et standardisés au niveau national. Il permet la restitution des vélos à leurs propriétaires en cas de vol. Ce service repose sur : une base de données sécurisée accessible sur www.bicycode.org, dans laquelle les cyclistes enregistrent leurs vélos marqués ; un réseau de plus de 130 opérateurs de marquage référencés par la FUB ; un partenariat avec la police et la gendarmerie nationales, qui bénéficient d’un accès direct à la base de donnée BICYCODE®, afin de pouvoir restituer les vélos volés à leurs propriétaires. On recense à ce jour plus de 201 000 vélos marqués avec le BICYCODE®.

En savoir plus.

Les actions locales des associations du réseau FUB

Diffuser l’information, organiser des  séances de marquage BICYCODE®, accompagner le changement d’habitudes nécessitent un travail d’accompagnement de longue haleine et proximité. La diffusion des tests antivols et des « règles d’or » ainsi que le marquage BICYCODE® sont portés localement par des associations membres du réseau FUB. Ainsi, plus de 63 associations FUB sont opératrices de marquage BICYCODE®. En matière de sensibilisation des usagers certaines associations proposent aussi des « diagnostics antivols de vélos » (exemple du Collectif Cycliste 37 à Tours, photo ci-contre) ou éditent des supports (exemple de l'ADAV à Lille).

 

Agir sur l’aménagement d’infrastructures de stationnement vélos sécurisés

Plus de la moitié des vols ont lieu dans des cours, garages et caves privées. Le remède est connu : il faut des emplacements équipés et sécurisés dans les immeubles d’habitat et de bureaux. En la matière, une réglementation existe, mais même si elle évolue, elle est récente, éparse, partielle, et qui plus est bien souvent ignorée. Tel est notamment le constat fait par l’enquête menée par la FUB en 2014 auprès des professionnels de l’immobilier : lire la synthèse parue dans notre magazine Vélocité n°127. Bref garer son vélo, chez soi ou au bureau, reste un véritable casse-tête.

En savoir plus sur le stationnement vélo dans les espaces privés.
En savoir plus sur le stationnement vélo dans les espaces publics.

Pour accompagner et favoriser la mise en place progressive de locaux sécurisés sur les espaces privés habitation ou au bureau, la FUB propose les supports suivants :

  • édition d’un guide  FUB : « Stationnement des vélos dans les immeubles d’habitation et de bureaux » (à télécharger), mis à jour en 2016, 58 pages : un guide technique destiné aux professionnels de l’immobilier. Ce guide décrypte les contraintes législatives et réglementaires, apporte des conseils pratiques en matière de dimensionnement, organisation de l’espace, choix de matériels et supports. Il propose une synthèse des ouvrages français et européens, met en avant des retours d’expérience d’associations membres FUB.
    S’il est principalement consacré au stationnement sur espaces privés, ce guide donne plusieurs pistes transposables sur l’espace public : emplacement, adaptation de l’offre à la demande, matériel, ...
  • édition du dépliant trois volets en partenariat avec l’ADEME et la CLCV en 2014 : « Créer un espace de stationnement des vélos en habitat collectif » : sensibilisation tout public, associations et professionnels de l’immobilier pour le neuf et l’existant : les clés d’un bon stationnement des vélos - la réglementation - conseils pratiques - retours d’expérience issus de l’enquête FUB 2014 auprès de professionnels de l’immobilier. Commander le dépliant dans la Boutique FUB.

 


[1] Ces conclusions sont extraites de l'enquête de l'IFRESI-CNRS et du bureau d'études Altermodal. Vous pouvez télécharger le rapport final publié en 2003.